Le SEO pour les nuls – le référencement organique étape par étape

seo kezako

Le SEO : qu’est-ce que c’est ?

Le SEO (pour Search Engine Optimization, autrement dit Optimisation pour les moteurs de recherche) est une technique marketing web qui a pour but d’optimiser la présence gratuite d’un site Internet dans les moteurs de recherche. Le SEO fait partie du SEM (Search Engine Marketing)

Le référencement organique à ses débuts

Au début, nous avions : SEO + SEA + SMO = SEM

Le SEM regroupait l’ensemble des leviers d’acquisition web comme le SEO, le SEA (Search Engine Advertising, pour l’achat de mots-clés sur Google) et le SMO (Social Media Optimization, optimisation sur les réseaux sociaux).

Les débuts du SEM
Les débuts du SEM

Le référencement organique aujourd’hui

Avec l’explosion de l’utilisation d’Internet et la professionnalisation du marketing web, de nouvelles techniques ont vu le jour. Affectant ainsi la structure de la discipline.

La notion de SEO (ou référencement naturel ou organique) concerne désormais toutes les actions visant à optimiser la visibilité gratuite d’un site sur les moteurs de recherche. TOUS les moteurs de recherche. Qu’ils soient classiques (comme Google, Bing, Yahoo, etc), vidéos (comme Youtube, Dailymotion, etc.) ou social (comme Facebook, Instagram, etc).

De fait, dès que les actions sont gratuites, on parle de référencement organique.

 

A contrario, dès que les actions sont payantes, on parle de référencement payant. Encore une fois, peu importe s’il s’agit d’un moteur de recherche classique, vidéo ou social.

Le SEM aujourd'hui
Le SEM aujourd’hui

Pourquoi faut-il travailler son référencement naturel ?

Le contexte digital

Selon Alexa et son étude menée en Janvier 2018, Google (dans sa version française ET sa version internationale) occupe la première place des sites les plus visités en France devant Youtube (qui appartient à Google) puis ensuite Facebook.

Top 10 des sites les plus visités en France

Les chiffres de ce classement concernent les visiteurs uniques.

  1. Google.fr
  2. Youtube
  3. Google.com
  4. Facebook
  5. Amazon.fr
  6. Wikipedia
  7. LeBoncoin
  8. Live
  9. Yahoo
  10. Orange

 

Peu importe ce que disent nos grands gourous amateurs de publicité Facebook, Instagram ou Snapshat, Google reste le 1er réflexe des utilisateurs en recherche de solutions à leurs problèmes ou besoins. C’est sur Google qu’ils vont rechercher les réponses à leurs interrogation.

Pour tout entrepreneur qui se respecte, que ce soit sur un produit digital ou un produit physique, il est inconcevable au regard de ces chiffres de se couper de la visibilité et du trafic exponentiel qu’offre Google.

 

La recherche de visibilité

Pas de ventes sans trafic. C’est aussi simple que cela. Le trafic est le nerf de la guerre.

Le trafic c’est bien, le trafic qualifié c’est mieux !

En effet, la publicité est « opportuniste ». En diffusant des campagnes publicitaires, l’entrepreneur s’impose à un utilisateur qui n’est pas forcément en quête de la solution proposée.

Sur Google, sa partie gratuite, c’est l’utilisateur qui est acteur de la démarche. Il choisi de rechercher une solution (une information, un produit, une ressources, etc) et il choisi ensuite de cliquer sur un des résultats proposé. Il est donc ainsi plus enclin à convertir (s’inscrire, acheter, etc.)

Quand avec la publicité, on générère un trafic de masse (on fait de la quantité), avec le référencement organique gratuit sur Google on génère de la qualité. Ainsi, le taux de conversion (nombre d’acheteurs / nombre de visiteurs) est bien meilleur en SEO qu’en SEA.

 

La visibilité sur Google est donc le graal des entrepreneurs ambitieux.

 

Pourquoi faut-il être dans le triangle d’or SEO ?

Plus un site est haut placé dans les résultats de recherche Google, plus il a de chance de récupérer du trafic sur son site.

S’il est en position 1, ce sont environ 20% des utilisateurs qui viendront chez lui. S’il est en position 2 & 3, ce seront environ 13% qui viendront sur sa page.

Pour récupérer le plus grand volume de trafic qualifié, il est donc primordial de se positionner dans les premiers résultats de la recherche de l’utilisateur.

Au-delà de la 10ème place, les chances de récupérer du trafic sont quasi-nulles.

 

Comment fait-on pour être dans le triangle d’or SEO ?

L’optimisation du référencement naturel SEO repose sur 4 piliers.

La sémantique : trouver les bons mot-clés à travailler. Les mots-clés qui correspondent à ses objectifs de positionnement et de trafic

La structure : optimiser sa structure pour faciliter le travail de Google et offrir une bonne expérience utilisateur à ses visiteurs

La rédaction : rédiger un contenu qui plaise à la fois aux moteurs de recherche et aux visiteurs pour plus de trafic et plus de conversions

La notoriété : augmenter sa notoriété sur le web via la promotion/diffusion de ses contenus et la génération de liens entrants

2 Commentaires sur “Le SEO pour les nuls – le référencement organique étape par étape

    • Eve-Marie says:

      Bonjour Julien, les 2 leviers (gratuit et payant) sont totalement décorrélés en termes d’impact. Le fait d’acheter sur Google n’aura pas d’impact sur le gratuit. Et le fait de faire du gratuit n’aura pas d’impact sur le payant.
      Vous aurez une problématique de synergie entre les 2 uniquement quand vous aurez des résultats sur l’un ET l’autre.
      Vous pouvez donc commencer par l’un et/ou par l’autre comme vous le souhaitez.

      Si vous n’avez pas « besoin » de résultats dans l’heure, je vous conseille en revanche de commencer par le gratuit car il met plus de temps à donner des résultats. Ensuite, vous pourrez passer à la partie payante sur des mots-clés sur lesquels vous n’arrivez pas à apparaitre sur la partie gratuite. Vous travaillerez ainsi plus intelligemment et ne dépenserez donc QUE là où vous en avez besoin.

Laisser un commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :